Jan
21

Peut-on installer une cheminée électrique dans un bien immobilier à Marrakech et au Maroc ?

Author acornstudios    Category Immobilier à Marrakech     Tags

achat de villa avec atlas immobilier

La décoration et le confort d’intérieur sont des aspects de la vie quotidienne à ne pas prendre à la légère. Quand on possède un bien immobilier à Marrakech sur le site http://www.atlasimmobilier.com/ou dans une autre ville, il est nécessaire d’avoir certains équipements. Dans les zones où les températures baissent beaucoup, les habitants ont souvent besoin de posséder un équipement de chauffage comme la cheminée. La cheminée a fait son bout de chemin depuis sa création. À la base, on retrouvait principalement les cheminées sous la forme dite de nos jours « traditionnelle ». Ce sont les cheminées qui utilisent généralement le bois comme combustible. En opposition à la cheminée traditionnelle, on retrouve désormais sur le marché les cheminées design, à l’éthanol ou électriques. Les cheminées électriques ont l’aspect de cheminées traditionnelles et elles sont à mi-chemin entre la cheminée traditionnelle et la cheminée à l’éthanol.

Si vous aimez les petits plaisirs de la cheminée traditionnelle dans votre bien immobilier à Marrakech, comme les flammes, le bois qui brûle, rassurez-vous la cheminée électrique contient de fausses bûches qui donnent l’illusion d’avoir des flammes et des braises, qui sont tout aussi fausses. Les braises artificielles sont animées par un système électrique en LED. Contrairement à ce que l’on pense, la cheminée électrique possède la capacité de chauffer une pièce entière et en seulement quelques minutes, grâce à son système de soufflerie intégré. On retrouve des modèles avec foyers intégrables pour compléter la cheminée traditionnelle. La cheminée électrique est à la fois pratique, décorative et préserve des contraintes habituelles d’une cheminée traditionnelle. Son installation est sans risque pour l’intérieur et en plus elle est facile.

Caractéristiques de la cheminée électrique

Précisons d’abord que l’on retrouve deux types de cheminées électriques, à installer dans les pièces des biens immobiliers à Marrakech : les inserts et les cheminées mobiles. Les inserts s’encastrent dans un emplacement « cheminée », tandis que les cheminées dites mobiles sont petites et autonomes donc elles peuvent être déplacées selon les envies. Parmi les avantages de la cheminée électrique, nous pouvons citer la propreté et la praticité du fait de l’absence de suie et de poussière ; la simplicité, car ces cheminées ne sont pas reliées à un système de conduit de fumée ; la sécurité et, la chaleur produite est supérieure à celle émise par la cheminée bio éthanol. Avant de vous tourner vers ce type de cheminées, ayez conscience de leurs inconvénients : la performance dépend du modèle, la chaleur émise est équivalente à celle d’un radiateur d’appoint, ne chauffe pas autant qu’un poêle ou un foyer fermé, c’est un équipement peu écologique et vous ne bénéficierez pas de crédit d’impôt en l’achetant.

Nov
4

La politique de la ville pour l’embellissement de l’immobilier à Marrakech et au Maroc

Author acornstudios    Category Informations Pratiques     Tags

villa_marrakech_golf

Depuis quelques années maintenant le ministère de l’Habitat a établi ce que l’on appelle la politique de la ville. Il s’agit d’un ensemble de projets destinés à améliorer l’image et les infrastructures des différentes villes du Maroc. Cela signifie des améliorations pour l’immobilier à Marrakech ainsi que pour les logements dans toutes les villes du royaume. La politique de la ville concerne principalement trois catégories de projets : le traitement et la réhabilitation des constructions en ruines, la réhabilitation des anciennes médinas et le développement intégré des différentes villes concernées. Pour en savoir un peu plus sur la politique de la ville, visitez  le site http://www.cotemedina.com Les mesures prises par rapport aux rencontres sur la politique de la ville ont été prises en juin 2012 et ces mesures prennent enfin forme depuis quelques années.

Réunion ministérielle tenue pour le développement de l’immobilier à Marrakech

Au terme d’une réunion ministérielle tenue pour la politique de la ville, 88 projets ont été validés pour un investissement global de 11 milliards de dirhams. L’objectif de ces projets est d’améliorer le quotidien des personnes résidant dans les villes choisies, en réhabilitant les biens immobiliers à Marrakech ou dans les autres villes. Durant le mois d’octobre 2014, la première commission interministérielle « permanente » concernant la politique de la ville en abrégé CPIV s’est retrouvée sous la présidence d’Abdelilah Benkirane, chef du gouvernement marocain. Cette réunion était l’occasion pour Nabil Benabdellah, ministre de l’Habitat de présenter un bilan d’avancement des projets de la politique de la ville. Selon le chef du gouvernement, le but visé par la politique de la ville est d’aboutir à des projets intégrés qui impliquent tous les acteurs privés, comme publics. Tout en rappelant que la politique de la ville est une priorité « urgente » pour le programme gouvernemental.

Depuis la première rencontre qui a eu lieu en juin 2012, 88 projets ont été identifiés. Pour que ces projets aboutissent, il faudrait que le ministère investisse environ 11 milliards de dirhams. Un peu plus de 5 milliards devraient être investis d’ici cinq ans pour réaliser 32 projets, pendant que 5 autres milliards devraient être attribués à 56 autres projets en cours d’évaluation. Des projets qui devraient redonner de l’éclat à l’immobilier à Marrakech ainsi qu’aux autres villes du Maroc. Les projets ayant obtenu l’accord concernent principalement le développement intégré des villes, ainsi que la réhabilitation des anciennes médinas. On note aussi les programmes d‘accompagnement et de relance des villes nouvelles et des pôles urbains. Ces 88 projets concernent les villes de Marrakech comme déjà précisé, mais aussi des villes comme Tanger, Casablanca, mais aussi des villes plus petites comme Azemmour, Sidi Kacem, Zagora. Pour informations, la ville de Tanger a nécessité à elle seule un investissement de 8 milliards de dirhams, pour le projet Tanger Métropole. La contribution du ministère de l’Habitat dans tous les projets est d’environ 10%.

Oct
26

Histoire d’un créateur de fauteuil design

Author acornstudios    Category Maison & Décoration     Tags

fauteuil design

Les années 1900 ont marqué une véritable révolution dans l’univers du meuble et du fauteuil design. C’est ainsi que de nombreux architectes et designers se sont fait remarquer par leurs créations. Parmi ces designers révolutionnaires, nous pouvons citer Alvar Aalto qui a véritablement marqué sa génération en créant le fauteuil 41, encore connu sous le nom de fauteuil de bureau Eames chez Famous Design. Un meuble qui est véritablement un emblème en matière de modernisme et de beauté. C’est en 1932 que le designer, architecte, dessinateur et urbaniste a créé ce fauteuil dans un style moderne. Différents matériaux composent le fauteuil et son inspiration est tirée de l’art nouveau. Le fauteuil compte 5 pieds qui supportent un siège ayant la forme de la lettre « S ». Le fauteuil étant doté d’une résilience flexible, il est essentiellement constitué de contreplaqué moulé et de parties laquées, adaptées en couleur noire ou blanche. Les finitions du meuble sont si minutieuses, que l’on ne voit pas à l’œil nu où sont les points d’assemblage.

Alvar Aalto, de son vrai nom Alvar Hugo Henril est né à Kuortane en Finlande, le 3 février 1898. Il était un fervent adepte de l’architecture organique et du fonctionnalisme. Beaucoup des bâtiments qu’il a conçus s’intègrent assez harmonieusement au paysage dans lequel ils se trouvent, pour former un magnifique ensemble architectural. On observe la même harmonie dans les fauteuils design imaginés par l’artiste. En architecture, il a une préférence pour la brique et le bois. En tant que designer, l’architecte tient aussi à dessiner lui-même les meubles qui occupent les bâtiments qu’il a construits. Parmi ses créations architecturales les plus célèbres, nous pouvons citer la Villa Mairea qui se trouve à noormarkku, le campus de l’Université Technique d’Helsinki et le Palais Finlandia toujours à Helsinki.

Alvar Aalto est l’un des pionniers du design organique et l’architecte/designer le plus connu en Finlande. Fils de géomètre-arpenteur, il a très vite montré de l’intérêt et du doigté pour les arts. Il obtient son diplôme d’architecte en 1921 à l’Université Technique d’Helsinki, avant d’entrer véritablement dans la profession. En 1923 il acquiert son indépendance à travers son cabinet d’architecture à Jyväskylä. Ayant de l’intérêt pour les arts décoratifs, il se lance dans la création d’objets en bois laminés et courbés, il a sûrement du créer un fauteuil design en bois. Dans ce contexte, il a créé différents modèles de sièges qui sont aujourd’hui emblématiques, comme le fauteuil 41, la plupart de ces sièges étant inspirés du design scandinave.

Juil
28

Quand l’architecte devient moderne à Marrakech

Author acornstudios    Category Maison & Décoration     Tags

architecture-design_haus

L’architecture évolue avec la société et les cultures qui y sont rattachées. Ce n’est pas un art ou une science qui reste statique sans évolution. C’est ainsi que même au Maroc cet art a évolué, forçant ainsi les architectes à s’adapter, tout comme leurs créations. Les précurseurs marquent définitivement l’histoire et leur travail est souvent reconnu. Ainsi, un architecte à Marrakech est capable, s’il s’y prend bien de révolutionner toute la profession et de marquer l’histoire architecturale de son empreinte. Bab-design et ses créations font partie des éléments capables de révolutionner la façon d’envisager l’architecture et la décoration au Maroc. Jean-François Zévaco est un architecte qui a révolutionné le Maroc. Il a été formé en France à l’ENSBA (l’école nationale supérieure des beaux-arts) où il a étudié entre 1937 et 1945, successivement dans les villes de Paris et Marseille.

architecture-design

À l’instar des architectes à Marrakech qui ont révolutionné l’architecture au Maroc, il fait partie de ceux qui ont fortement influencé le développement architectural de la ville de Casablanca après la Seconde Guerre Mondiale. Avec son talent, il remplace tout naturellement les pionniers de l’architecture casablancaise que sont Marius Boyer et le concepteur de la Banque Nationale du Commerce, Alexandre Courtois. Dans cette nouvelle génération appartenant au GAMMA (Groupe des Architectes Modernes Marocains), nous retrouvons aussi Henri Tastemain, Jean Chemineaux et Élie Azagury. Après la Seconde Guerre Mondiale, l’environnement politique et culturel de Casablanca est particulier, cela n’empêche pas les architectes modernes d’avoir des projets pour la ville qui est considérée comme une « ville-champignon » à l’époque. Jean-François Zévaco sort de ses sentiers sûrs et habituels en présentant comme projet de fin d’études une résidence pour le contrôleur civil d’un poste dans le Sahara marocain. Un projet exempt du vocabulaire antiquisant que l’architecte utilise habituellement. Les volumes de la résidence sont minimalistes, on y retrouve aucun ornement ni décrochement, ce qui est typique du Sahara. Zévaco montre avec ce projet qu’il appartient à une génération d’architectes répondant aux nouveaux programmes.

L’architecte à Marrakech et au Maroc a montré qu’il est capable de sortir des sentiers battus, pour se renouveler. On assiste à la prise de parole d’un nouveau genre d’architectes qui montrent un désir de modernité et qui font preuve d’avant-gardisme. Domenico Basciano ou Henri Tastemain font partie de leurs inspirations. Fort heureusement, ces architectes-artistes ont trouvé un terrain propice en Casablanca. En effet, la ville jouit d’un environnement favorable à l’architecture moderne et libérale, ils en ont bien profité. C’est ainsi que sous l’impulsion de ce groupe, on assiste à la naissance d’une architecture résidentielle qui s’inspire de l’architecture californienne et de Le Corbusier. L’architecture moderne prend bien son envol au Maroc, pour le plus grand plaisir de la société qui était alors en pleine évolution et en constant renouvellement.

Juil
28

Le Maroc accueille la seizième édition de son rallye historique

Author acornstudios    Category Actualités     Tags

rallye-au-maroc-2015

Le Maroc accueille du 16 au 23 mai 2015, la seizième édition du rallye Maroc historique qui se tiendra sous le haut patronage de Sa Majesté le Roi Mohammed VI. Sachez que si cette compétition vous intéresse les inscriptions sont déjà ouvertes. Et si vous désirez en savoir plus sur ce type de compétition, vous pouvez visiter le site bugg-afrique.com. Cette année encore, l’épreuve prendra son départ au complexe hôtelier « Paradis-Plage » qui se trouve à quelques kilomètres d’Adadir. Le déroulement de la compétition est presque toujours le même au fil des éditions. Samedi et dimanche matin, les vérifications techniques et administratives sont faites, dimanche les compétiteurs se livrent à une épreuve chronométrée qui permet d’obtenir un premier classement parmi les candidats. Lundi les candidats se dirigent tous vers Tafraout pour vivre la première étape de cette compétition.

Programme du rallye Maroc historique

Rallye-du-Maroc

Une fois que les candidats arrivent à Tafraout lundi, ils ont à peine le temps de profiter de la beauté de la ville, avant de se lancer le mardi pour le début de la belle aventure. De Tafraout, les candidats rejoignent la ville d’Ouarzazate pour vivre quatre épreuves chronométrées, selon le programme. Ce rallye au Maroc continue vers le sud du royaume vers la ville de Merzouga, mercredi, non loin du désert du Sahara. Ce jour-là, les candidats seront soumis à quatre épreuves chronométrées. Pour ces premiers jours de la compétition, il n’est pas encore possible d’avoir les itinéraires précis que les candidats devront suivre, puisque les routes du sud ont subi des intempéries et sont assez dégradées. Sachez aussi que de nombreuses nationalités participent à cette compétition depuis toutes les années qu’elle existe. Les candidats qui apprécient l’évènement prennent généralement plaisir à revenir sur les pistes marocaines, à travers les villes du royaume pour faire preuve de leur talent et en même temps découvrir la beauté du Maroc

Pour le moment, les autorités font ce qu’il est possible pour rétablir les routes dans un état acceptable, adéquat pour le rallye au Maroc. De même les infrastructures sont mises en place afin de désenclaver les villages qui sont encore un peu isolés. De nombreuses possibilités d’itinéraires sont toutefois possibles. Jeudi, les compétiteurs partiront de Merzouga pour Ifrane, le parcours sera assez long et passera par la chaîne de l’Atlas, non loin de la ville de Marrakech. Le décor sera totalement différent. Ifrane sera le point de départ pour la journée de vendredi, mais également une base, car le parcours de la journée se déroulera au sein de la ville d’Ifrane, avec 5 épreuves chronométrées. Une journée plutôt chargée sur le plan sportif. Samedi, qui est le dernier jour de course, l’itinéraire partira d’Ifrance pour rejoindre la ville de Tanger, qui est la nouvelle ville d’arrivée.

Juil
28

Quelles sont les caractéristiques du coursier à Paris ?

Author acornstudios    Category Transport Services     Tags

livraison_colis-a-paris

Le métier de coursier à Paris est une profession assez difficile pour les personnes qui l’exerce. C’est un métier qui nécessite de savoir se contrôler, d’être ponctuel, de bien connaître la ville dans laquelle on travaille, mais surtout de pouvoir gérer la pression de toutes les procédures à maitriser et à respecter. Les entreprises de coursiers comme Paris Paname Courses sont dans l’obligation de recruter avec beaucoup d’attention, afin de ne pas se retrouver avec des employés submergés par la pression, qui ne pourront pas atteindre leurs objectifs en temps et en heure. Au vu des enquêtes menées, il ressort que les personnes travaillant dans les entreprises de coursier présentent pratiquement les mêmes caractéristiques sur le plan social. Qui sont donc les coursiers, dans quel environnement social ils évoluent et comment vivent-ils au quotidien ? Voilà quelques points que nous verrons dans cet article.

L’un des premiers critères que les entreprises vérifient avant de considérer la candidature d’une personne est le fait que ce dernier possède son propre véhicule deux roues. Que le futur coursier à Paris soit un bon conducteur de moto et qu’il manifeste le désir d’utiliser son véhicule pour satisfaire aux exigences de la profession. La majorité des coursiers sont des personnes jeunes, issues des banlieues. La principale motivation lorsqu’ils postulent à un poste de coursier, est que ces derniers ne nécessitent pas d’avoir un niveau scolaire particulier, encore moins des prérequis d’ordre académique. La profession est donc ouverte aux personnes n’ayant pas un niveau académique élevé. La principale exigence pour entrer dans la profession est de pouvoir être compétent sur le terrain. Autre condition, en plus de posséder son propre véhicule, le candidat doit pouvoir l’équiper et l’entretenir afin qu’il soit adéquat dans l’exercice de la profession. En d’autres termes, le métier de coursier est largement ouvert aux jeunes.

Le métier de coursier à Paris, donne aux jeunes la possibilité d’être valorisés, de s’épanouir dans un environnement professionnel où ils peuvent montrer leur valeur. De plus, certains coursiers ont la possibilité de commencer leur journée chez eux, sans aller pointer à un siège social. En effet, les ordres peuvent être reçus par téléphone à partir de chez soi, avant de se rendre au point de retrait du colis. La rémunération est la raison pour laquelle on travaille, elle constitue également une motivation dans l’exercice de la profession de coursier. Dans ce métier, la rémunération n’est pas fonction du niveau d’études, encore moins de l’expérience. La rémunération se fait au prorata du travail accompli.

Juin
19

Peut-on utiliser le carburant de la cheminée éthanol pour le transport terrestre ?

Author acornstudios    Category Maison & Décoration     Tags

cheminées d'un nouveau genre

La cheminée éthanol sur le site http://www.cheminee-bio-ethanol-france.com/ fait partie de ces équipements qui fonctionnent en se servant de carburants dits « écologiques » ou encore biocarburants. On distingue trois types de biocarburants : les biocarburants 1G (de première génération) qui sont synthétisés à partir de biomasse non alimentaire comme le maïs, les betteraves, la canne à sucre, etc. Ensuite, nous avons les biocarburants 2G de deuxième génération qui sont fabriqués à partir de biomasse non alimentaire comme la paille, et enfin les biocarburants 3G de troisième génération qui sont faits à base de micro algues. La communauté européenne est bien investie dans le développement de ces biocarburants, qui constituent pour elle, la principale arme pour la protection de l’environnement. L’objectif principal étant de limiter de 6% les émissions de gaz à effets de serre d’ici 2020. Toutefois des réticences sont émises quant à la production de biocarburants 1G, nous en sommes même au point où les subventions pour ce type de carburants pourraient devenir illégales.

Les biocarburants dans le transport terrestre

Parmi les questions essentielles que la production de biocarburants pose, il y’a le facteur « utilisation », la compatibilité des biocarburants. Est-ce qu’ils peuvent être utilisés uniquement pour les cheminées éthanol ou on peut en faire usage dans le secteur du transport ? Notamment le transport terrestre ? Le principal projet en cours actuellement en Allemagne, dans ce domaine, se nomme « bioliq ». Bioliq est une méthode de traitement de la biomasse non alimentaire en vue d’assurer la production des biocarburants. Cette méthode a été mise au point par l’Institut de technologie de Karlsruhe. Le projet évolue depuis 2005 et à sa suite une raffinerie pouvant produire jusqu’à 100 litres de carburant par heure a été construite. Le coût moyen de production de ce biocarburant 2G se situe entre 0,75 et 2euros par litre.

Le projet bioliq a déjà couté la somme de 46 millions d’euros. Voilà donc la première solution pour que le carburant de la cheminée éthanol puisse servir dans les véhicules terrestres. La deuxième solution vient de Mme Schmid-Staiger, employée du centre Fraunhofer pour le génie des interfaces et les procédés biotechnologiques, qui effectue des recherches sur les biocarburants 3G. Elle a déjà mis au point des photobioréacteurs à utiliser en plein air, ainsi que des installations en laboratoire qui ont déjà été testées et validées. Le secteur des biocarburants 2G et 3G est donc en plein développement, l’objectif étant de produire des carburants peu nocifs tout en préservant les ressources agricoles.

Déc
16

Riad à Marrakech, un must pour vos vacances au Maroc !

Author acornstudios    Category Infos Tourisme     Tags

riad de charme à Marrakech

Vous avez envie de passer quelques jours sous le soleil pour vous détendre et prendre du bon temps ? Vous recherchez une destination dépaysante à quelques heures d’avion seulement des grandes capitales européennes pour venir un passer un long weekend ou même une semaine ? La ville ocre est une ville pleine de surprises qui est adaptée aussi bien pour les familles avec des enfants comme pour les groupes en quête d’endroits festifs et fun pour s’éclater jusqu’au bout de la nuit.

Marrakech, la ville aux Mille et Un riads !

riad au coeur de la medina de Marrakech

Marrakech est réputée dans le monde entier pour la beauté de sa Place Jemâa-el-Fna, pour l’effervescence de ses souks mais aussi et surtout pour la magnificence de ses multiples et nombreux riads. Selon un dernier recensement, il y aurait pas moins de 650 riads en activité rien que dans la médina de Marrakech mais sans doute beaucoup plus car certains ne sont pas déclarés et pratiquent la location de chambres en toute illégalité et toute impunité avec tous les risques que cela peut comporter aussi bien pour les propriétaires que pour les vacanciers de passage en cas d’accident ou autres. Il est important de bien se renseigner avant de réserver votre riad et de passer des maisons d’hôtes dites « officielles » pour avoir une sécurité en cas de litige.

Il y a des riads dans tous les quartiers de la médina. Les plus prisés sont souvent ceux situés à proximité de la Place Jemâa-el-Fna car cela permet, si c’est la première fois que vous posez vos valises dans un riads, de pouvoir vous y retrouver dans toutes les petites ruelles et de vous sentir en sécurité pour apprivoiser la vieille ville qui peut impressionner les personnes qui n’ont pas l’habitude de voyager à l’étranger. Pas de panique, si vous avez l’impression de vous perdre, il vous suffira de demander votre chemin à un passant. Un adage marocain dit : « Qui demande son chemin ne se perd jamais ! » et vous ne serez pas déçus de votre location dans un magnifique riad avec piscine à Marrakech comme le riad Assouel. Le plus de ses maisons anciennes c’est le calme qui y règne et l’atmosphère même si beaucoup de propriétaires ont décidé de rompre avec la tradition en rénovant leur demeure avec des matériaux et des couleurs modernes et de les accommoder avec un mobilier design. Un mariage sous réussi même si certains préfèrent le côté authentique et traditionnel. Tous les goûts et les couleurs sont dans la nature ! Parmi les 650 riads en activité, vous en trouverez sans doute un correspondant en tout point à vos exigences pour un séjour réussi à Marrakech.

Que faire à Marrakech ?

riad croix berbere à Marrakech

Une fois que vous aurez trouvé le riad de vos rêves, celui des Mille et Une nuits pour un séjour de qualité et dépaysant loin des hôtels standardisés des grandes chaines hôtelières. Il y a beaucoup de choses à voir et à faire à Marrakech. En une semaine, vous aurez le temps d’en découvrir une partie mais sans doute pas tout, il vous faudra peut-être revenir ce que de nombreux voyageurs font tellement ils sont enchantés par la ville ocre et son pouvoir d’attraction.

Dans un premier temps, vous devez découvrir la médina, la Place Jemâa-el-Fna, les souks environnants comme le Souk Semmarine, la Place des Epices, la Place des Ferblantiers et la beauté du Mellah (une place reconnue par les habitants de Marrakech pour l’achat des épices). Arrêtez-vous derrière la petite place des olives juste derrière Jemâa-el-Fna pour déguster l’une des spécialités de Marrakech : la Tanjia Marrakchia. Un délicieux ragoût de viandes souvent de mouton mais il peut aussi être fait avec du bœuf ou du poulet. La viande mijote de longues heures avec les épices et les citrons confit dans une jarre en terre cuite. La jarre est déposée dans les fours des hammams ou directement à l’intérieur pour cuire à l’étouffé à bonne température. Un véritable délice et cela vous permet de découvrir la gastronomie de Marrakech, de changer du couscous ou des tajines que vous pouvez déguster partout dans le monde.

Une fois que vous aurez fait le tour de la médina et que vous aurez bien mangé, dirigez-vous vers les quelques jardins que comportent la ville ocre comme le jardin Majorelle. Il a été créé par le peintre Jacques Majorelle puis racheter en friches par le défunt couturier, Yves Saint Laurent pour recréer un jardin botanique de toute beauté. Ce jardin était pour lui une grande source d’inspiration pour ses collections parisiennes mais aussi un havre de paix où il aimait trouver le calme et le repos dont il avait besoin. Après sa mort, une stèle lui a été dédiée au cœur même du jardin. Vous pourrez également découvrir le Musée Berbère inauguré dans l’enceinte même du jardin ou prendre un café ou un thé à la menthe et quelques douceurs au café du jardin. Les places sont souvent rares mais le cadre en vaut réellement le coup ! Un oasis de verdure au cœur de la ville.

Par la suite, vous pourrez également vous rendre dans le quartier commerçant de Guéliz pour prendre un café, déjeuner dans un snack. Le quartier dispose de nombreuses enseignes internationales pour faire du shopping mais les prix y sont souvent plus hauts qu’en Europe. Le quartier de l’Hivernage est dédié aux hôtels et autres bars/restaurants haut de gamme. Un quartier calme et reposant !

Bonnes vacances à tous dans un riad à Marrakech ! Une aventure unique à découvrir en famille ou entre amis.

Oct
13

Conseils pratiques pour choisir votre villa à Bali avant le départ !

Author acornstudios    Category Infos Tourisme     Tags

villa avec piscine à Marrakech

Si vous souhaitez louer une villa à Bali pour vos prochaines vacances en famille ou entre amis, voici quelques petits conseils faciles et pratiques qui vous permettront de faire le bon choix et d’éviter toutes les embûches comme les nombreuses arnaques qui pourront se mettre en travers de chemin avant même que vous n’ayez posé le pied sur l’archipel. Des recommandations à prendre en compte si vous ne voulez pas que le rêve d’une vie devienne le cauchemar de vos souvenirs !

Quand on loue une villa à Bali pour les vacances comme dans le reste du monde, il est important de prendre en compte quelques précautions pour ne pas avoir de mauvaises surprises en débarquant sur place. Sur internet, vous trouverez toutes sortes de biens à louer. Certains sites vous promettent des vacances de rêves pas chères sur l’archipel de Bali dans des endroits privilégiés, prestigieux comme dans un rêve mais le revers de la médaille est tout autre. En ne prenant pas soin de vérifier la réputation de votre loueur et de ne pas en choisir un ayant de solides références, vous risquez de vous faire quelques petites frayeurs. La plupart des grands loueurs de villas à Bali comme  Balilocations  ou d’autres ont pignon sur rue et répondent aux questions de tous leurs clients pour des vacances haut de gamme sur mesure sans aucune fausse note !

Une fois que vous avez choisi le professionnel à qui vous souhaitez confier votre projet de location de villa à Bali, vous pouvez choisir la région et le type d’habitation dans lequel vous souhaitez séjourner sur l’archipel. Les régions du nord sont des régions plus traditionnelles avec des vues féériques sur les rizières et la végétation alors que le sud est plus touristique, plus bruyant à cause de l’activité humaine et des touristes mais vous pourrez profiter d’un espace privilégié les pieds dans l’eau. Une piscine et un accès plage ne sont pas un luxe dans un pays où le thermomètre flirte toute l’année avec des températures élevées.

Bon séjour à tous à Bali !

 

Août
12

Comment une agence immobilière à Marrakech gère les locations meublées

Le secteur de la location immobilière est vaste et pleine de contraintes. Lorsque l’on souhaite effectuer une location, il faut pouvoir demander conseil à son agence immobilière à Marrakech pour ne pas prendre de risques. On distingue différents types de locations dans le secteur immobilier, parmi lesquels la location meublée. Qu’est-ce que c’est une location meublée ? Comment elle se distingue d’une location normale dans un contrat de bail ?

La location meublée de logement

La location est considérée comme meublée lorsque le locataire reçoit le logement avec un certain nombre d’équipements et de meubles. Particulièrement table, chaises, ustensiles de cuisine, cuisinière, ustensiles de vaisselle, armoire, lit(s), réfrigérateur etc. Le logement doit être constitué des équipements nécessaires pour y vivre normalement seulement avec ses effets personnels. Généralement l’agence immobilière à Marrakech en charge de la location vous fournit une liste des équipements disponibles dans le logement. Sur le terrain, on distingue deux types de locations meublées : les locations meublées pour résidence principale et les résidences meublées saisonnières. Le dernier type est plus récurrent durant les périodes de vacances. Il est donc important pour les deux parties de faire une liste des équipements et de les comparer, afin de se mettre d’accord sur les critères le jour de la signature du contrat de bail. En plus, le contrat de bail doit être constitué des informations qui concernent le locataire, ses coordonnées notamment, ainsi que celles du propriétaire, le contrat doit aussi comporter la durée de la location, la date de début et celle de fin, sans oublier le montant du loyer.

Comme vous le dira votre conseiller en agence immobilière à Marrakech, dans le cadre d’une location meublée, il est important de rajouter certains éléments. Ceux-ci permettront d’éviter les malentendus ainsi que les mauvaises surprises entre les contractants. Certaines clauses peuvent être rajoutées, notamment l’utilisation des locaux, seront-ils à but d’habitation, à usage professionnek ou mixte ? Les modalités selon lesquelles le contrat peut être révisé, les modalités de paiement du loyer et des charges afférentes, l’assurance contre les risques locatifs, le détail des charges, les clauses selon lesquelles le contrat sera résilié automatiquement en cas de manquement de l’une des parties, le montant du dépôt de garantie et les conditions dans lesquelles ce dernier est remboursable, l’inventaire des équipements disponibles dans le logement, ainsi qu’un état des lieux. Il faut noter que le locataire n’est pas dans l’obligation de souscrire à une assurance habitation dans le cas d’un logement meublé. Mais de plus en plus de propriétaires imposent à leurs locataires de souscrire à une assurance multi risques. Les produits de consommation du quotidien ne sont pas inclus dans la liste des éléments à fournir par le propriétaire.